Le désherbage mécanique accélère à la cuma de Ballée

L’anticipation caractérise l’état d’esprit de la cuma de Ballée en matière de désherbage mécanique. À la faveur de subventions ZNT, elle a osé investir dans trois matériels complémentaires.

Grâce à ses trois nouveaux outils, la cuma dispose d’un véritable atout pour anticiper les futurs besoins de ses adhérents. Elle a reçu le soutient d’une subvention de 16 500 € pour l’ensemble de ces investissements.

Trois achats mettent un coup d’accélérateur au développement de l’activité désherbage mécanique de la cuma de Ballée. La plupart de ses adhérents produisent en filière conventionnelle. Preuve que cela ne leur interdit en rien de réfléchir à leurs pratiques et aux solutions pour limiter leur recours aux intrants chimiques, ils ont décidé de s’équiper d’une bineuse (Monosem, 9 rangs), d’une houe rotative (Einböck, 6m) et d’une herse étrille (Einböck, 12m).

Le parc de la cuma mayennaise comptait déjà une cinquantaine d’outils. Il s’enrichit donc d’une branche dévouée au désherbage alternatif.

La cuma de Ballée s’ouvre des possibilités

Fin 2020, la cuma a profité du dossier de subventions ZNT pour se lancer. Fin mai dernier, elle mettait en route ses nouveaux matériels. Le stade d’intervention étant différent selon le matériel, le rendu dans le champ n’a donc pas été optimal ce jour-là. Toutefois, cet événement a donné l’occasion aux adhérents présents de mieux se rendre compte du travail réalisé par chacun de leur nouveau matériel, de son potentiel et de ses exigences.

L’intervention au bon moment, et avec le bon outil, participe à la réussite du désherbage mécanique. Le réglage est un autre paramètre déterminant de la bonne efficacité du passage. Finalement, «c’est technique», admettent les adhérents qui ont donc entre les mains de nouveaux atouts pour anticiper et maîtriser l’évolution de leurs pratiques.

Observation du travail de la nouvelle bineuse de la cuma

La cuma de Ballée compte 45 adhérents, plutôt en filières conventionnelles. Ils ont désormais accès à une bineuse 9 rangs.

À lire aussi

7 erreurs à éviter pour le désherbage mécanique du maïs.

Les responsables de la cuma de Ballée se forment aussi pour savoir évoluer.

Désherbage mécanique: ça n’intéresse pas que les bio!

Entraid Vidéos

Une cuma pour changer de modèle

La viticulture imagine la gestion durable de ses sols

Vague de gel dévastatrice dans les cultures

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement