Le marché du neuf en hausse de 8% en 2019

Axema vient de présenter les résultats de son enquête sur la conjoncture économique du secteur des agroéquipements en France: +8 % attendu sur 2019 (+15% observé sur les 9 premiers mois). Ce qu'il faut retenir.

Au-delà des résultats économiques, l'enquête Axema révèle que la première préoccupation des industriels reste la difficulté à embaucher.

Autant le dire tout de suite, le marché du neuf des agroéquipements se porte bien dans l’Hexagone. Les chiffres sont là: hausse de 15 % sur le premier semestre 2019, après une année 2018 déjà marquée par une progression de 11% par rapport à 2017. Une situation d’autant plus remarquable qu’elle fait figure d’exception en Europe. En effet, la plupart des marchés européens sont en recul (Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, etc.).

Selon Axema, trois facteurs expliquent cette tendance: une conjoncture agricole plutôt favorable (amélioration de la situation en grandes cultures et en viticulture après une année 2017 plutôt moyenne), un effet de rattrapage des investissements en matériel en grandes cultures (report des projets de 2014 à 2017) ainsi qu’un « effet valeur ».

Immatriculations de tracteurs en hausse de 15%

En effet, sur ce dernier point, Axema explique que les matériels achetés sont de plus en plus technologiques et puissants. Preuve en est de l’évolution de la puissance moyenne des tracteurs neufs achetés en France: de 103 ch en 2006 à plus de 147 ch en 2018.

Toutefois, Axema précise que «les constructeurs français de machines agricoles connaissent une croissance plus modérée que celles des industriels importateurs sur le marché français».

Du côté des immatriculations de tracteurs neufs en France, Axema prévoit une progression de 15% sur 2019 (20% de progression observé sur les 9 premiers mois de l’année).

marché du neuf des agroéquipements

Evolution en millions d’euros du marché français du neuf des agroéquipements depuis 2004 (source : Axema, d’après des données de l’Insee et des douanes).

Un ralentissement en 2020?

Concernant le marché du neuf des agroéquipements en 2020, les constructeurs s’attendent à un léger ralentissement de l’activité (de 0 à -5%). En effet, les prix agricoles ont reculé cet été, notamment en raison des bonnes récoltes 2019 tant en quantité qu’en qualité. De plus, la production est annoncée en baisse de 12 % dans le secteur de la viticulture.

A lire également dans l’actualité du marché français des agroéquipements:

Homologation des outils traînés : attention à vos bons de commande !

Matériels trop chers ? De nouvelles solutions collectives émergent !

Robots agricoles : les obstacles à franchir avant leur arrivée dans les champs

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement