Nouvelle génération de bec Orbis et chenilles pour les ensileuses Jaguar

Nouveautés
claas jaguar ensileuse

Les deux nouveautés ici ensemble : bec et chenilles.

04/09/2018 - 10:00

Les ensileuses Claas Jaguar bénéficient d’une nouvelle génération de cueilleurs à maïs Orbis. Un modèle avec chenilles et braquage en douceur arrive également dans la gamme.

Partagez cet article: Nouvelle génération de bec Orbis et chenilles pour les ensileuses Jaguar

Claas renouvelle ses cueilleurs à maïs Orbis sur ses nouvelles ensileuses Claas Jaguar, en les rendant notamment mieux armés face à la diversité des conditions de récolte. Les deux premiers modèles répondent au gros du marché : le 600 SD (6 m/8 rangs) et le 750 (7,50 m/10 rangs).

Tous deux associent des grandes et des petites toupies, qui forment un flux de maïs en V. Les doigts de guidage sont réglables en avancement par rapport aux scies. En cas de maïs versé, ils se démontent complètement ; des vis sans fin (option) en bout de bec aident aussi à reprendre les plantes couchées.

claas jaguar ensileuse

Des doigts réglables et amovibles.

Adapté aux conditions

Le bec coupe très près du sol et présente un profil plus plat. Monté sur cadre oscillant, il suit les dénivelés. Le nouvel ensemble ‘scies, sections et débourreurs’ permet d’affronter les céréales immatures, méteils et autres cultures complémentaires au maïs. Autres éléments favorables à un meilleur flux : le cueilleur dispose de deux vitesses de travail, tandis que les « sapins de Noël », ameneurs verticaux placés à l’entrée du canal, ont trois régimes possibles.

claas jaguar ensileuse

Les boîtiers sont protégés.

Sur le plan construction, les boîtiers sont désormais protégés du sol par une structure. Le repliage est également plus rapide grâce à un agencement différent des éléments, et offre un résultat plus compact.

claas jaguar ensileuse

Le ‘8 rangs’ en position repliée.

Chenille maniable

Pour les terrains fréquemment humides, Claas lance d’autre part une ensileuse équipée en chenilles d’origine, la Jaguar 960 Terra Trac (une nouveauté Agritechnica 2017). Le châssis a été rallongé d’un bon mètre pour loger l’équipement dérivé de celui des moissonneuses. La machine accuse d’autre part un supplément de 4 tonnes de poids. Par contre, la surface au sol est beaucoup plus grande qu’avec des pneus, plus du double si on compare des ‘800 mm’ avec la plus étroite des chenilles, en 635 mm. Ces dernières reçoivent un réglage de garde au sol et une suspension. Enfin, pour moins riper lors des manœuvres, notamment à l’ensilage d’herbe, l’avant des chenilles se soulève quand les roues arrières braquent, en prenant appui sur les barbotins.

claas jaguar ensileuse chenille

Suspension et virage sur la pointe des pieds.

Ces équipements lancés à Innovagri 2018 seront disponibles pour la saison 2019.


A lire aussi, « Du bleu, du rouge, de l’éco et des nouveautés au programme d’Innov’Agri 2018 » 

Publicité
Simple Share Buttons