Premier bilan complet du désherbage mécanique à la cuma

En région Tests et avis
Le parc de la cuma des Cinq clochers compte plusieurs outils de déherbage mécanique

La herse étrille et la roto-étrille sont réservées aux premières interventions.

10/07/2018 - 17:55

Une rencontre "Echanges au champ sur le désherbage" a été organisée sur une parcelle de maïs chez Gildas David, à Sérent (Morbihan). Via l’initiative de l’aviculteur, la cuma locale s’est dotée d’une gamme complète d’outils de désherbage mécanique qu’elle propose avec tracteur et chauffeur. Le 19 juin, les agriculteurs et techniciens présents ont pu partager leurs observations et préconisations.

Partagez cet article: Premier bilan complet du désherbage mécanique à la cuma

Une roto-étrille, une herse étrille et deux bineuses constituent la gamme d’outils de désherbage mécanique de la cuma des Cinq clochers (Le Roc-Saint-André, Morbihan). Le premier constat tiré par les agriculteurs qui y font appel, est que quel que soit l’outil, pour qu’il soit efficace, établir un système de culture globalement favorable au désherbage mécanique (voir encadré ci-dessous) est un prérequis incontournable. Reste que chaque matériel a ses points de vigilance à observer et ses atouts dont les adhérents ont déjà pu se rendre compte.

A lire aussi : DIX OUTILS DE DÉSHERBAGE MÉCANIQUE TESTES

La roto-étrille

C’est un engin jugé plutôt agressif, présentant une efficacité sur le rang satisfaisante mais la roto-étrille est plus délicate à régler et nécessite un terrain plus uniforme que la herse étrille. Son agressivité se règle hydrauliquement par pression s’exerçant par vérin sur les bras de support des disques et par la hauteur des roues de jauge. Il faut viser 7km/h au travail, sachant que ce paramètre influence le résultat. Les utilisateurs constatent que c’est un outil compatible avec la présence de débris végétaux, par exemple en situation de semis direct.

Herse étrille

Le réglage de la herse étrille se fait par la hauteur des roues et par l’inclinaison des dents (commandée hydrauliquement). Celles-ci gardent une plus grande souplesse que les doigts de roto-étrille. L’avantage de la herse étrille est le débit de chantiers élevé qu’elle permet: de 5 à 8ha/h avec une version 12mètres. Que ce soit la roto-étrille ou la herse, les interventions se font en plein. Quatre ou cinq jours après le semis, au stade «filaments blancs», une intervention à l’aveugle n’est pas à négliger. En effet, ce sont ces passages qui créent le décalage entre le maïs et les adventices, indispensable à la réussite de ces itinéraires.

La bineuse

Il est primordial d’avoir bien désherbé en plein en amont (herse étrille ou roto-étrille) avant de passer à la bineuse qui, pour sa part, n’intervient qu’entre les rangs, Le guidage (caméra ou palpeurs) permet un passage plus précoce qu’avec une bineuse simple. Sur le maïs, il faut veiller à descendre les disques protège-plants en fonction de la hauteur du maïs et d’avoir un sol bien nivelé.

Bineuse carré sur maïs lors de la démonstration de juin

Une fois la culture plus développée, les bineuses prennent le relais.

La prestation complète, un plus pour la cuma

Compte tenu des débits de chantiers, des fenêtres météo parfois restreintes et du prix d’achat des matériels, la prestation avec un salarié spécialisé s’avère pertinente. En effet, les surfaces réalisées sont optimisées (de ce fait, le coût unitaire l’est aussi) et la maîtrise technique est plus facilement au rendez-vous. Cette offre a apporté de l’équilibre dans la cuma pour laquelle juin constituait une période plus creuse. Les salariés ont travaillé en 2 x 8 sur le désherbage et cela a contribué à la réussite. Avec l’expérience et l’habitude des réglages des outils, des différents chantiers, les salariés pourront à terme apporter eux-aussi leurs conseils aux agriculteurs qui sont, pour certains, en phase de découverte.

Des prérequis pour oser le désherbage mécanique

Sans surprise, la rotation est importante. Un exemple de situation la plus favorable à un désherbage mécanique du maïs est lorsqu’il succède une prairie. Avant l’implantation, 1 ou 2 passages de herse étrille peuvent faire office de faux-semis. L’agriculteur doit aussi choisir des variétés adaptées et des dates de semis cohérentes pour travailler en sol suffisamment réchauffé. Le démarrage et la couverture du sol par la culture, rapides (et homogènes), sont indispensables, sachant que le semis se doit d'être plus profond qu’habituellement, avec une densité augmentée de l'ordre de 5 à 10% pour compenser la casse éventuelle liée au passage des outils.
Un sol nivelé et bien rappuyé est gage d'efficacité des interventions. Ainsi, un passage de herse étrille ou de roto-étrille est conseillé en post-levée (4 à 5 jours après le semis), en prenant un angle différent de celui du semoir. Il rendra plus efficace les passages suivants. Enfin, question logistique, si l’on bine en 6 rangs, le semis doit aussi se faire en 6 rangs (vérifier également les écartements réels entre éléments semeurs et les éléments de binage).
Prix de revient

.Herse étrille: 15€/ha. La prestation complète à la cuma des Cinq clochers est facturé 29,50€/ha en moyenne.
.Houe rotative (ou écroûteuse): 20€/ha en 6 m soit 4 à 6ha/h. Attention à avoir un tracteur adapté pour permettre d'atteindre une vitesse suffisante pour un travail efficace.
.Roto-étrille: de 20 à 30€/ha selon la largeur de l'outil
.Bineuse 6 rangs simple: 20€/ha
.Bineuse 6 rangs autoguidée : 30€/ha et autour de 50€/ha avec traction et conduite en prestation.

Références CumaOuest, pour un matériel seul.

A lire sur le même sujet : 10 outils de désherbage mécanique en démonstration


A lire sur le même sujet : désherbage mécanique du maïs, itinéraire technique, coût, choisir son matériel. Voici une listes d’article d’Entraid de référence sur le désherbage mécanique.

DÉSHERBAGE MÉCANIQUE : UN COÛT TRÈS VARIABLE SUIVANT LE NOMBRE D’HECTARES TRAVAILLÉS

COMMENT RÉUSSIR LE BINAGE DU MAÏS ?

[DESHERBAGE] COMMENT RÉUSSIR LE BINAGE DU MAÏS?

BILAN COMPLET DU DÉSHERBAGE MÉCANIQUE 

UN DOIGT DANS L’ENGRENAGE DU DÉSHERBAGE MÉCANIQUE

[Efficacité, coût et rendement] Quel itinéraire technique est le plus performant en désherbage méca maïs ?

Julie Kerleau
Publicité
Simple Share Buttons