Prix cuma: et les gagnants sont…

Trois cuma étaient lauréates du prix organisé par la fdcuma de Haute-Vienne et le Crédit agricole Centre-Ouest, dont la remise était le 8 septembre au salon Tech Ovin à Bellac. Portraits.

Remise des prix aux cuma d’Ambazac, Maulde et Rancon le 8 septembre à Bellac en présence des deux organisateurs du concours, la Fdcuma et le Crédit Agricole Centre Ouest.

C’est une habitude en Haute-Vienne: tous les deux ans, la fdcuma et le Crédit agricole Centre-Ouest s’associent pour organiser le prix cuma. Objectif du prix des cuma de Haute-Vienne? Mettre en avant les groupes dynamiques dans trois catégories: emploi partagé, investissement structurant et gouvernance. Chacune des cuma lauréates s’est donc vue remettre à Tech-Ovins un chèque de 500€ en guise d’encouragement.

Une embauche «essentielle» à la cuma d’Ambazac

Dans la première catégorie, c’est la cuma d’Ambazac, présidée par Nicolas Rouvelaud, qui est à l’honneur. Cette cuma qui date de 1979 (52 adhérents, 149.000€ de CA), a franchi le cap de l’emploi.  Le salarié joue un rôle essentiel pour la pérennité la conduite et l’entretien de l’ensileuse et de la moissonneuse. Un DiNA a préfiguré la décision d’embauche.  Sans chauffeur attitré et compétent, la pérennité des activités récolte peut être menacée. Le recrutement d’un salarié dédié fait partie des solutions.

En complément du temps affecté à la conduite des automoteurs, la cuma complète le planning du salarié de trois manières:

  • l’entretien du parc matériel de la cuma
  • la mise à disposition du salarié auprès de six exploitations au titre de l’activité groupement d’employeurs
  • le projet de création d’une activité d’entretien des haies, via un investissement tracteur + épareuse.
cuma Ambazac

La cuma d’Ambazac récompensée pour sa démarche de recrutement d’un salarié qui travaille au service de la cuma et des exploitations.

Une remorque « prototype » à la cuma de la Maulde

En second lieu, les organisateurs ont mis en avant l’esprit d’innovation. De nombreux groupes ont en effet une faculté étonnante de créativité. C’est le cas de la cuma de la Maulde, créée en 2010, qui vient d’être réactivée en 2020. Elle a investi dans différents matériels (semoir TCS, ensileuse, faucheuse) au service de cinq adhérents impliqués dans une nouvelle unité de méthanisation actuellement en construction. Celle-ci entraîne en effet de nouveaux besoins en mécanisation. Le groupe, présidé par Christophe Vincent, a été distingué en raison de son projet réellement innovant.

Il s’agit de la mise au point d’un prototype de remorque de transport. Celle-ci sera capable selon les trajets de transporter soit du digestat liquide ou lisier, soit un contenu solide de type Cive ou fumier. La cuma porte ce projet en lien avec un fabricant local. Nous reviendrons sur cette réalisation originale, dès qu’elle sera achevée.

prix cuma Haute Vienne

En lien avec un constructeur local, la cuma va s’équiper d’une toute nouvelle remorque capable de transporter tour à tour un contenu solide ou liquide.

Gouvernance renouvelée à la cuma de Rancon

La cuma de Rancon date de 1993. À un âge très respectable, elle fait partie des groupes actifs qui dépassent les 200.000€ de CA par an. L’élection d’une nouvelle équipe de responsables, sous la présidence d’Aymeric Mercier, a été l’occasion de réfléchir à de nouveaux projets, mais aussi de repartir sur de bons fondamentaux. «Tous les organes de prise de décision collégiale existaient déjà: assemblée générale, conseil d’administration, bureau. Nous avons fait en sorte qu’ils fonctionnement correctement», explique simplement le président qui fait part aussi de l’attachement de la cuma à l’installation de jeunes.

La souscription du capital social calculé au chiffre d’affaire de chaque adhérent est un moyen, selon Aymeric Mercier, de faciliter cette arrivée de nouveaux adhérents. La cuma ne manque pas d’attrait en effet puisqu’elle investit depuis quelques années dans des matériels innovants de simplification du travail du sol: outil de scalpage, semoir de semis direct…

prix cuma Haute Vienne

Avec une nouvelle équipe aux responsabilités, la cuma de Rancon a redéfini ses modalités d’organisation et de prise de décision.

À lire aussi à propos des cuma innovantes en Haute-Vienne:

Entraid Vidéos

Devenez le « Top Chef » de vos vaches et jeunes bovins

L’assureur encourage la lutte contre l’incendie

L’autonomie, la vraie!

Les cuma confirment leur leadership sur la robotique

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement