ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Nettoyer pour une meilleure rentabilité

Partager sur

Nettoyer pour une meilleure rentabilité

Un panneau photovoltaïque sale perd rapidement de son efficacité et donc de sa rentabilité. (Crédit: Cuma Bourgogne Franche-Comté)

Retour sur une démonstration fin mars de robots nettoyeurs de panneaux photovoltaïques dans la Nièvre. L'occasion de revenir sur l'impact de la propreté des panneaux sur la rentabilité de l'installation, notamment après le passage de la tempête de sable qui a touché la France.

Tout d’abord, depuis le début de l’année, 3 cuma nivernaises ont évoqué des réflexions autour de robot nettoyeur de photovoltaïque. Et ce, sans pour autant en avoir vu fonctionner. Un des adhérents a donc décidé de contacter la société NRI. Ainsi, une démonstration est planifiée au 30 mars. Entre temps, la tempête de sable est passée et les bâtiments avaient vraiment besoin d’être nettoyés.

Une bonne quinzaine d’agriculteurs ont participé à cette démonstration. L’objectif observer le travail réalisé par un robot, mais aussi connaître le seuil de rentabilité d’un robot nettoyeur de photovoltaïque. Deux robots ont été présentés. D’une part un petit modèle en exposition, offrant une largeur de nettoyage de 700 à 850mm. D’autre part, un modèle plus grand en fonctionnement, avec 1.010mm de largeur de travail. A noter, les deux robots ne tolèrent pas la même inclinaison. En outre, le petit modèle accepte de travailler sur des pentes supérieures (jusqu’à 40% ou 20°).

Attention à la qualité de l’eau

Ensuite, le robot fonctionne sur batterie avec une autonomie de 3h. Pour sa part, la batterie de la télécommande tient la journée. L’injection de l’eau se fait par un jet. Mais il peut y avoir une rampe de prémouillage, afin de bien humidifier les panneaux. L’eau est acheminée par un simple tuyau d’arrosage. Le débit de l’eau injecté est d’environ 600l/h à 15 bars. Il faut éviter l’eau calcaire, sinon cela laisse des traces. Du coup il est préférable de faire passer l’eau dans un osmoseur avant. L’osmoseur à filtre à charbon permet de filtrer et de purifier l’eau avant son utilisation. Il faut prévoir entre 3.000 et 7.000€ pour un bon osmoseur.

Par ailleurs, il est préférable de nettoyer les panneaux le matin, avec la rosée. Car plus il y a de l’eau, mieux le robot nettoie. Mais attention en dessous de 10°C, le robot perd de l’adhérence. Donc on évite de nettoyer en hiver, si on ne veut pas avoir un robot incontrôlable.

Robot nettoyeur de photovoltaïque: 53kg

Le robot peut être équipé de deux types de brosses, des souples ou des dures ou 1 souple et 1 dure, suivant le niveau de salissure des panneaux. Les brosses sont amovibles, pour faciliter leurs changements et faciliter le transport et la manipulation du robot. En effet le petit robot pèse 53kg sans les brosses.

Vient ensuite la partie rentabilité et sécurité. Afin de réfléchir objectivement sur ce projet, nous sommes parties des prix pratiqués et à équipements équivalents qu’offrent les prestataires de service dans la Nièvre. L’entretien réparation semble faible, les pièces d’usure vont être les brosses, les patins de chenilles et potentiellement les chenilles complètes. Il faut aussi penser à la sécurité et travailler dans une nacelle pour ne pas prendre de risques, et maintenir une stabilité et un confort lors de tout le nettoyage. Un petit camion équipé d’une citerne, d’une pompe de relevage, d’une génératrice et de l’osmoseur, des chargeurs du robot et de la télécommande, et d’une remorque porte nacelle est envisagé.

Coût du projet: 120.000€

Maintenant reste à savoir quelle cuma va être porteuse du projet? Faut-il un salarié à mi-temps pour avoir le service en prestation complète? Avons-nous suffisamment de m² à nettoyer pour être aussi rentable qu’un prestataire extérieur? Encore plein de questions en suspens qui vont être balayés dans les prochaines semaines.

Enfin, à lire également:

Projet photovoltaïque sur un bâtiment en cuma: comment ça marche?

Photovoltaïque au sol: que dit la réglementation pour les terres agricoles?

Dans l’Yonne, des panneaux photovoltaïques installés sur les mauvaises terres.