ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Moisson: rappels pratiques concernant la réglementation routière

Partager sur

Moisson: rappels pratiques concernant la réglementation routière

Vitesse, poids roulant, freinage, etc, ça fait beaucoup de règles.

L’été est une période chargée en déplacements sur les routes pour les différents travaux agricoles et notamment la moisson. Quelques rappels de la réglementation pour éviter les accidents autant que les prunes.

Moissonner en toute sérénité, c’est possible! Tout d’abord, selon que leur largeur dépasse ou non 3,50m, les moissonneuses-batteuses ne subissent pas les mêmes règles de circulation. En outre, les contraintes d’accompagnement de la machine diffèrent. Groupe A ou groupe B ? L’explication est ici.

40 ou 44 tonnes sur les routes?

Pour le transport du grain, on observe que les bennes affiche des capacités de plus en plus grosses et les tracteurs de puissance croissante. Au fait, l’attelage a droit à 40 ou à 44t ? La réponse -nuancée- est ici.

Un pont s’effondre

D’autre part, l’effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn, il y a quelques mois, nous rappelle tragiquement que les limites de tonnage sur les routes et les ouvrages d’art ne sont pas décidées au doigt mouillé. C’est notamment le cas de la limite de 13t par essieu.

Nouveaux autocollants

Vous les avez sans doute aperçus sur des camions ou bus depuis le 1er janvier 2021. Des autocollants avertissent désormais les autres usagers des routes des dangers liés aux angles morts des véhicules lourds. En cas d’absence sur un camion, l’amende est de 135euros. Et pour les véhicules agricoles, pas de panique, ils ne sont pas obligatoires, sauf

vitesse tracteur sur route

60km/h, OK si le tracteur est réceptionné TIB et sans rien d’attelé dessus.

40km/h maxi ou pas ?

Au fait, côté vitesse, quelle est la limite, 40km/h, 50km/h? Et bien oui, un tracteur peut rouler à plus de 40km/h sur la voie publique selon son homologation… mais sûrement pas avec une benne. Par ailleurs, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle.

Freinage double ligne

Et quand on roule vite, il faut pouvoir s’arrêter vite aussi en cas d’obstacle. À ce propos, un équipement de freinage double ligne, hydraulique ou pneumatique, sera exigé sur tous les matériels «R» ou «S» à partir du 1er janvier 2025. Un cap qui soulève de nombreuses interrogations mais nous avons des réponses.

En complément :