ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Le tracteur John Deere 8R 410 s’électrifie

Partager sur

Le tracteur John Deere 8R 410 s’électrifie

La transmission eAutoPowr est désormais disponible en option sur les tracteurs John Deere à variation continue de plus de 400ch. (©John Deere)

Le constructeur américain continue d'avancer vers l'électrification. Nouvelle étape: la mise sur le marché de la transmission à variation continue électrifiée eAutoPowr sur le tracteur 8R 410. L'occasion de revenir sur la présentation du nouveau récepteur StarFire 7000.

Rappelez-vous, palmarès de l’innovation d’Agritechnica 2019, John Deere recevait la seule médaille d’or pour un concept de transmission électromécanique. En outre, la transmission John Deere eAutoPowr abandonne sa partie hydraulique en faveur de deux moteurs électriques. Au-delà de la gestion de la variation continue de la vitesse, ils peuvent également délivrer jusqu’à 100kW (environ 136ch) en courant alternatif triphasé (fréquence variable de 480V).

Une technologie désormais disponible en option sur les tracteurs John Deere à transmission à variation continue de plus de 400ch. Ainsi, trois modèles sont concernés: le 8R 410, le 8RT 410 et le 8RX 410.

Un entrainement 100% électrique jusqu’à 5km/h avec la John Deere eAutoPowr

Ensuite, l’intérêt réside dans la valorisation de cette énergie par l’outil attelé. D’ailleurs, la première application a été développée en partenariat avec Joskin. La transmission John Deere eAutoPowr alimente deux essieux de la tonne à lisier pour optimiser la traction en conditions difficiles. « Outre l’amélioration de la traction, cela permet de réduire le patinage et de renforcer la précision du guidage », précise la firme.

John Deere eAutoPowr

La eAutoPowr peut délivrer jusqu’à 100kW en courant continue alternatif triphasé. (© John Deere)

Enfin, John Deere promet un intérêt pour le confort en cabine grâce au silence de fonctionnement de la John Deere eAutoPowr. De plus, l’entrainement peut être totalement électrique jusqu’à 5 km/h.

Présentation vidéo de la John Deere eAutoPowr

Un nouveau récepteur StarFire 7000

Par ailleurs, John Deere annonce faciliter l’accès au RTK via son nouveau récepteur StarFire 7000. En effet, le nouveau signal de correction Star Fire RTK repose sur une licence renouvelable. Il ne requiert aucun investissement supplémentaire ni activation. La marque promet un délai de réception du signal inférieur à 10 minutes. De plus, les limites de champ enregistrées ont une répétabilité d’au moins 5 ans.

Bien sûr, le signal de correction SF1 demeure gratuit sur le StarFire 7000. Ce dernier reçoit les signaux GPS, Glonass, Galileo et BeiDou. À noter, John Deere propose une protection par code PIN avec deux niveaux d’accès (administrateur et utilisateur).

John Deere StarFire 7000

Le récepteur StarFire 7000 se décline en une version universelle/transportable (ici à l’image) et une version intégrée dans le pavillon. (© John Deere)

Disponible en version intégrée sur les moissonneuses-batteuses série X en 2023, le John Deere StarFire 7000 sera également proposé à l’hiver 2022/2023 en solution universelle pour les machines déjà en service.

Un record de consommation pour le 6R 185

Enfin, John Deere annonce un record de consommation pour son tracteur 6R 185. Soumis au test DLG PowerMix Transport 2.0, le tracteur a consommé 355 g/kWh de GNR et 14 g/kWh d’urée.

Rappelons que le John Deere 6R 185 dispose d’un 6 cylindres de 6,8 litres développant 234ch. Une motorisation associée à la transmission à variation continue AutoPowr.

À lire également dans l’actualité John Deere:

Un John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas.

John Deere Sesam 2: un deuxième concept de tracteur autonome électrique.

Parts de marché: combien de tracteurs neufs a vendu John Deere en 2021?