[Enquête] Les attentes des utilisateurs des aides à la conduite des tracteurs

Les agriculteurs attendent confort et efficacité dans le travail, des aides à la conduite de leurs tracteurs. Mais ils se disent aussi attentifs au rapport coût/efficacité.

Payer pour plus d'écrans à condition d'y trouver un retour. (Crédit: Massey Ferguson)

Quand on demande à des agriculteurs ce qu’ils attendent des aides à la conduite sur un tracteur, les réponses sont multiples. Néanmoins deux propositions sortent du lot. D’une part «Optimiser le confort d’utilisateur pour l’agriculteur». Et d’autre part «Optimiser le temps d’exécution de la tâche, le débit de chantier». Efficacité et confort, en résumé.

Efficacité et confort sur le tracteur

A un second niveau, on retrouve une notion économique mais également de l’agronomie, avec deux autres propositions un peu moins citées. Il s’agit de «Optimiser la consommation de carburant» et «Limiter la dégradation des sols». Enfin, deux autres arrivent plus loin dans le classement. Elles se rejoignent et recouvrent aussi une notion d’économie: «Optimiser l’usure des équipements et du véhicule» et de «Optimiser l’usure des pneus».

aides à la conduite d'une tracteur enquête agriculteurs

Le confort et le gain de temps sont les deux motivations les plus souvent citées en 1è ou 2è place par les agriculteurs (Source: Myriam Chanet – INRAE).

Des OAD peu utilisés

Ces avis proviennent d’une enquête menée par l’INRAE et intitulée «Prioriser les attentes pour un dispositif d’aide à la conduite des tracteurs». Elle apporte d’autres enseignements, en particulier sur la faible adoption des outils d’aide à la décision. D’abord, rappelons que le public interrogé est familier du numérique puisqu’il a répondu en ligne.

Mais parmi ces agriculteurs, seuls 27% utilisent régulièrement des OAD pour les cultures, 20% pour l’élevage et 9% pour le réglage et suivi du matériel. Ceux qui n’en emploient pas le justifient par une raison de coût et d’inutilité. Par ailleurs, il apparaît que 40% des agriculteurs disposant d’un OAD ne l’utilise pas.

Aides à la conduite sur un tracteur: quel retour sur investissement

L’enquête demandait également: «Selon vous, quels sont les freins à la mise en œuvre des technologies numériques en agriculture ? »

Réponse majoritaire: le manque de visibilité sur le retour sur investissement, associée à des notions de coût élevé. Puis des questions de prise en main: la crainte de ne pas savoir les utiliser, par manque de formation ou de confiance en soi, et le temps à consacrer à cette appropriation ou à leur utilisation.

En complément:

Entraid Vidéos

Bientôt un toaster de protéagineux dans le Grand Est ?

20 km/h pour le combiné de semis Aquila

Récolte du tournesol: une nouvelle coupe Poget

Quels sont les tracteurs les plus rapides du monde ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement