Avis Fendt 211V Vario: un petit tour dans les vignes sans les mains

Déjà utilisateur de tracteurs Fendt, Didier Bongard, viticulteur dans la Drôme et adhérent de la cuma de l’Abbaye a pris en main durant quelques heures le Fendt 211V Vario nouvelle génération équipé du GPS. Premières impressions.

Utilisateur de la marque, Didier Bongard donne ses premières impressions sur la prise en main du 211V Vario équipé du GPS.

En octobre dernier, le constructeur dévoilait la troisième génération de tracteurs spécialisés Fendt 200 V/F/P Vario. La gamme se compose de 5 modèles motorisés par un 3 cylindres de 3,3l délivrant une puissance de 79 à 124ch. La largeur extérieure varie de 1,07m à 1,57m. Proposés en trois finitions, Power, Profi et Profi+, le modèle pris en main était le 211V Vario de 124ch Profi+ en 1,07 m de large. Autant dire le haut de gamme. Que retenir de cet avis utilisateur du tracteur Fendt 211V Vario S5?

Une cabine qui en jette

Premières impressions de notre viticulteur testeur en découvrant le Fendt 211 V en statique pour une présentation des différentes évolutions: «la cabine n’a rien à voir avec l’ancienne série.» Ce qui surprend c’est d’abord la surface vitrée. Une fois à l’intérieur, les changements par rapport à l’ancienne génération se précisent. «La cabine avec 4 montant offre vraiment une meilleure visibilité. Les grandes portes donnent un meilleur accès.» Un fois à l’intérieur la première impression se confirme. «Il y a plus de place pour les jambes. On retrouve les 17cm de plus en largeur et les 6cm en longueur par rapport à l’ancienne génération. Le point fort est aussi la surface vitrée arrière qui descend 20cm plus bas. Cela permet de voir l’outil au plus près du relevage.»

En option, la cabine est aussi disponible en classe de protection Cat 4. Sous le toit, on retrouve le filtre de cabine classique et aussi un filtre à charbon actif. «Un plus par rapport aux anciens modèles où il fallait retirer le filtre classique pour le remplacer par le filtre à charbon pour les traitements. Maintenant on peut choisir le type de filtration directement depuis la cabine. Cela évite les manipulations et les oublis.»

Avis Fendt 211V Vario S5: du monde sous le capot

Le moteur 3 cylindres 3,3l bénéficie du système de dépollution Stage V. Il faut donc loger sous le capot un filtre à particule, un DOC et un réservoir d’AdBlue à l’avant. Du coup, la position des différents accessoires change. Ce qui saute d’abord aux yeux, «c’est la position du filtre à air. Installé à l’avant, il est maintenant beaucoup plus accessible.» Le pack refroidissement est installé à l’avant comme sur les modèles grandes cultures. Le radiateur de la climatisation y trouve sa place plutôt que sur le toit dans les versions précédentes. «Le refroidissement de la partie hydraulique est bien pensé. Il est beaucoup sollicité avec les différents outils que nous utilisons.» La capacité du débit hydraulique passe aussi de 104 à 119l/min. «C’est aussi un plus par rapport aux matériels que nous utilisons. On a toujours besoin de plus de débit hydraulique.»

Une nouvelle ergonomie

Après la présentation, la pratique. Direction la parcelle avec un outil de travail du sol. Les premières remarques sur la nouvelle cabine se confirment. «Les 4 montants donne une visibilité que je n’avais pas encore connu. Les quelques centimètres en plus en largeur et en longueur de la cabine se ressentent. Surtout plus de place pour les jambes. Pour la prise en main, le joystick est très confortable. Le fait d’avoir des touches librement attribuables à différentes fonctions et de pouvoir les enregistrer en fonctions des outils est un plus. Il faut juste prendre le coup mais au final c’est certainement un gain en temps et surtout en confort de conduite.»

Après quelques allers-retours en conduite classique, mise en route du GPS. Pour de l’autoguidage, il est préférable que la vigne ait été plantée en utilisant un GPS. De cette manière, une référence existe pour les passages ultérieurs.

avis Fendt 211V Vario S5

Une nouvelle ergonomie pour le joystick avec des touches librement configurables.

avis Fendt 211V Vario S5

Un terminal tactile installé au-dessus du pare-brise. Jusqu’à 6 zones librement configurables peuvent être affichées.

Sans les mains

Ce n’était pas le cas dans la parcelle de notre essai et plusieurs allers-retours ont été effectués préalablement pour consigner les passages. Ces derniers ont ensuite été copiés dans les autres rangées. Un écart de conduite dans une parcelle se paye cash. Difficile de lâcher le volant sans appréhension. «Il faut une bonne centaine de mètres pour se convaincre que cela fonctionne. Ensuite c’est du confort. Surtout lors du travail du sol. Cela permet de regarder l’outil travailler. D’optimiser les réglages. Le petit moment d’inattention qui pouvait provoquer l’accident disparait.»

Pourtant, en arrivant dans la zone où les passages avaient été copiés, la conduite change. «Avec des vignes non plantées avec un GPS, il y a forcément des imprécisions. En copiant les passages d’une rangée sur l’autre, il y a des décalages qui obligent à reprendre le volant.

avis Fendt 211V Vario S5

Conduire sans les mains est possible. Les nouveaux tracteurs spécialisés Fendt 200 Vario VFP dans les version Profi+ reçoivent une prédisposition à l’autoguidage Fendt Guide. Le récepteur est intégré dans le toit du tracteur.

Avis Fendt 211V Vario S5: des améliorations gagnantes

Pour avoir de la précision il faut enregistrer les passages un par un, de préférence avec l’outil le plus large. Cela demande beaucoup d’attention car chaque erreur de conduite sera répercutée lors d’un prochain passage. Pourtant ça se tente car avec l’autoguidage, l’ergonomie repensé et la nouvelle cabine, niveau confort et fatigue on est gagnant.»


A lire également:

Tout savoir sur les nouveaux Fendt 200 Vario S5.

Essai du guidage Reichhardt à ultrason sur tracteur viticole Fendt.

Avis utilisateur Fendt 210V Vario S3.

Entraid Vidéos

Essai Fendt One 724: Numéro 1?

Essai Massey Ferguson 8S: quelle cabine, quel confort!

Optimiser la puissance de l’ensileuse à l’herbe

Andaineur à tapis: même à 60.000€, les coûts s’évaporent

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement