3 déchaumeurs mais 1 seul prix

En 2019, la cuma de la Roanne est passée d’un à trois déchaumeurs. Une évolution de parc qui implique une réflexion sur l'organisation de la section. Présentation.

La cuma de la Roanne est aujourd'hui équipée de trois déchaumeurs à disques indépendants Pöttinger (4, 5 et 6 m).

En 2019 la cuma de la Roanne (54) a investi dans trois déchaumeurs à disques indépendants. Initialement, elle n’en possédait qu’un. La raison de ce changement est le fort accroissement d’utilisation de ce dernier. En effet, après une saison sèche, le déchaumeur de 5 mètres (Lemken Rubin) avait réalisé 5.000 ha en une année. La cuma a été obligée d’en louer un second pour faire face à la demande et aux entretiens et réparations.

A lire : Comment réussir un bon déchaumage ?

Harmoniser le coût de tous les outils

Les utilisateurs ont étudié l’investissement d’un deuxième outil. Mais rapidement, la grande diversité des tailles d’exploitation a induit des discussions sur la largeur. Que choisir: 4, 5 ou 6 mètres? Une problématique qui conduisait à des déséquilibres sur les tarifs des sections et donc des retraits d’engagement. Finalement, le choix s’est porté sur le renouvellement du déchaumeur 5 mètres et l’investissement dans deux autres déchaumeurs de 4 et 6 mètres (tous des Pöttinger Terradisc).

A lire : Comment choisir son déchaumeur à disques indépendant ?

Les trois machines sont regroupées dans une seule et même section, afin de mutualiser les charges et le différentiel d’utilisation des outils. Cela a permis, sur la base des engagements, d’harmoniser le coût de tous les outils mais également de faciliter l’utilisation. En effet, tous les adhérents de la section ont accès aux trois machines.

déchaumeurs de la cuma de la Roanne

La cuma de la Roanne a harmonisé les coûts et l’utilisation de ses 3 déchaumeurs Pöttinger.

Des réglementations sur les puissances de traction ont été instaurées par le conseil d’administration. Par exemple, le déchaumeur de 4m ne peut être attelé qu’à des tracteurs de 150ch ou moins. Et ce, afin de prévenir toutes casses. Il est également usuel que les agriculteurs utilisent les tracteurs d’autres adhérents de la section. En outre, lorsqu’il est accroché ou si l’outil que l’exploitant peut traîner n’est pas disponible.

4,77 €/ha

Après une année de fonctionnement, les trois déchaumeurs de la cuma de la Roanne, utilisés par environ 29 adhérents et équipés de boitiers Karnott, ont réalisé 4.400 hectares de travail. Ramené au mètre de travail, ils ont tous fait la même quantité. Cela représente un tarif de 4,77 €/ha.

Aujourd’hui la facturation faite aux adhérents est basée sur la SCOP (3.925 ha). Mais lors du renouvellement des machines dans 2 à 3 ans, il sera facile pour chacun de s’engager de façon précise grâce aux données Karnott. La cuma devrait alors facturer au réel réalisé.

A lire sur les boîtiers Karnott:

Les balises Karnott mesurent l’activité des matériels agricoles

Avec Karnott, des outils connectés pour plus de transparence

La cuma de la Roanne montre ici que, malgré les différences entre les exploitations, la coopération permet à tous d’aller de l’avant.

Entraid Vidéos

Fenaison : trois systèmes d’organisation et stratégies d’investissement gagnantes

Les outils ont leur agenda grand ouvert

Une orga humaine au top pour 10 euros de la tonne, modulation comprise

Lisier : ils choisissent un automoteur Vervaet, deux citernes routières et un caisson de stockage de 92m3

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement