Busa: un outil de travail du sol d’un nouveau genre

Du débit de chantier et de la polyvalence. C’est la promesse affichée par le matériel de travail du sol superficiel conçu par le constructeur hongrois Busa.

Promesse tenue pour le nouvel outil de chez Busa ?

Une conception originale par Busa pour cet outil de travail du sol. Les éléments principaux sont des étoiles munies de lames courbes et montées sur un axe vertical. Elles sont disposées sur 2 rangées. la première travaillant en sens inverse de la seconde. Chaque étoile auto-entraînée à un diamètre de 600mm et dispose de 10 lames réversibles interchangeables.

Leur angle d’attaque, qui définit la profondeur de travail se règle sur 5 positions. A l’avant une rangée de dents escamotables permet notamment un premier travail lors de la reprise de labour. A l’arrière, plusieurs éléments de barres niveleuses occupent la largeur de travail. Enfin, différents rouleaux sont disponibles.

Outil de travail du sol Busa: rapide et polyvalent

La société DMA basée à Manthes dans la Drôme commercialise la marque Busa. Un modèle est déjà en service chez des agriculteurs. Il dispose d’un matériel d’une largeur de 5,20m.

«Nous avons choisi un modèle porté repliable, plus pratique que les trainés pour les petites parcelles» déclarent Nicolas et Alexandre Courrier. Acheté en mars dernier, l’outil a déjà travaillé quelques hectares.

«Nous l’avons utilisé pour de la reprise sur labour. Sur des terrains limono-sableux et limono-argileux. Le résultat est satisfaisant. La vibration des lames pulvérise le labour. Même en condition un peu humide dans les argiles, la terre ne colle pas sur les lames. Les éléments arrières permettent aussi un bon nivellement du sol.»

L’outil remplacera les disques et la herse plate. «L’objectif est la réalisation des déchaumages, des faux semis ainsi que des implantations de couverts en installant prochainement un semoir sur le châssis.» La vitesse de travail conditionne l’efficacité de l’outil. «Le minimum est de 7 km/h. En effet, pour des faux semis ou du déchaumage le travail est effectué entre 12 et 15 km/h. Un débit de chantier plus intéressant qu’avec des disques.»

Des lames réversibles

Pourtant, l’inconnu réside dans la longévité des lames. Un appareil d’une largeur de 5,20m dispose de 16 étoiles sur 2 rangées. Chaque étoile possède 10 lames réversibles. Une fois l’usure constatée, les lames des étoiles de la première rangée prennent place sur le seconde qui tourne en sens inverse. Les 2 côtés des lames sont ainsi utilisés. Pour les tarifs, compter 30€ par lame.

Le concept se décline aussi sur des bineuses et autres outils à destination de la viticulture, de l’arboriculture ou des PPAM.

Le concept est adaptable au binage. Même principe d’angle réglable avec des diamètres d’étoiles de 450mm.

À lire aussi :

Une herse à disques pour travail superficiel.

Lemken Koralin: un déchaumeur hybride.

Kockerling perfectionne son travail superficiel.

Entraid Vidéos

20 km/h pour le combiné de semis Aquila

Récolte du tournesol: une nouvelle coupe Poget

Quels sont les tracteurs les plus rapides du monde ?

Le tri en collectif répond aux attentes de l’autonomie

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement