[Emplois agricoles] Scénario 4 : Silver économie

Le national
emplois agricoles 2030 formation croissance jobs agriculture apprentissage

Que se passerait-il avec une croissance dynamique et un vieillissement de la population ?

23/04/2019 - 16:19

Comment vivra-t-on dans les zones rurales en 2030 ? Et à quoi ressembleront les emplois agricoles dans 10 ans ? Dans ce dossier spécial de la rédaction sur les emplois agricoles en 2030, retrouvez ici le quatrième scénario, reposant sur une croissance dynamique et le vieillissement de la population.

Partagez cet article: [Emplois agricoles] Scénario 4 : Silver économie

Collaboration et mutualisation

Ce scénario repose sur une croissance dynamique et le vieillissement de la population. Vivre mieux, près de la nature, en bénéficiant de tous les services avec les nouvelles technologies : un souhait qui favorise l’étalement urbain. « La ville absorbe le péri-urbain et intègre les espaces ruraux », précise la note.

Au global, la population, en quête de sens, a plus de temps pour les loisirs ou le bénévolat, recourt davantage aux services à la personne. Le monde politique prend conscience de l’intérêt de développer les cohésions sociales et territoriales à tous les niveaux. L’Etat cherche à réduire les inégalités sociales, à travers les services publics, les infrastructures, l’aide aux plus démunis.

Innovations et changements de comportements positifs sont encouragés par les politiques publiques. Dans tout, on cherche à comprendre les situations dans leur globalité. Cela se traduit par des consommateurs attentifs, la valorisation de compétences d’analyse, des entreprises et des professionnels travaillant volontiers en réseaux et en groupements. Les chefs d’exploitation ne font pas exception : très diplômés, ils conduisent le changement au sein de fermes pluri-spécialisées. « Les formes coopératives et les groupements progressent pour mutualiser le matériel et améliorer les conditions de travail », analyse la note. 

Quels emplois agricoles pour moi dans ce contexte ?

Beaucoup de collectifs de travail rendent nécessaire l’acquisition de compétences pointues, et les aptitudes relationnelles sont indispensables, comme la capacité à se former en continu. Le travail est aussi de plus en plus nomade.

Secteurs : l’accent est mis sur l’innovation technologique, particulièrement dans les domaines de la bio-économie (énergie, alimentation, matériaux renouvelables). L’agriculture et la forêt bénéficient de ce dynamisme. Les unités de production sont regroupées au sein de pôles industriels, sur les principes de l’écologie industrielle, permettant le développement de mutualisation et de coopération (services, matériels, personnels, etc). Les conflits d’usage (espace notamment) sont fréquents : les métiers de la médiation, du juridique et du conseil sont demandés, tout comme ceux du à la service à la personne.


Retrouvez la suite des articles sur les scénarios :

[ Emplois agricoles ] scénarios : quels jobs dans l’agriculture en 2030 ?

[ Emplois agricoles ]  scénario 1 : métropole vs campagne

[ Emplois agricoles ]  scénario 2 : équilibre entre les territoires

[ Emplois agricoles ]  scénario 3 : mondialisation

Découvrez les autres articles du hors série Entraid’ formation :

Une « fonceuse » à l’écoute

Formée avec les « CS »

Apprentie en cuma, et autonome

« Je veux être utile »

Découvrez le hors série Entraid’ formation 2019 en cliquant ici.

Par Elise Poudevigne
Publicité
Simple Share Buttons