Comment gérer les problèmes de comportement d’un salarié?

Nouvel épisode dans notre web-série "Manager en réseau" avec Hélène Hertgen, directrice de la frcuma Grand Est. Aujourd'hui, comment gérer les problèmes de comportements au sein de l'équipe des salariés de la cuma?

Toutes les entreprises sont confrontées à des problèmes de comportement.

L’idéal pour vous serait que tous vos employés effectuent correctement leurs tâches. Mais autant l’admettre, vos employés feront forcément des erreurs. Et certains auront même un comportement inapproprié. Toutes les entreprises sont confrontées à des problèmes de comportement des salariés. La discipline est un sujet tabou dans le milieu professionnel en raison des abus dont beaucoup de salariés ont été victimes.

Pourtant la discipline est une pratique positive. Elle consiste à faire part des problèmes aux employés, afin que ceux-ci prennent les mesures nécessaires pour les résoudre avant qu’ils ne prennent de l’ampleur. L’objectif de la discipline n’est pas de sanctionner les employés, mais de les aider à être performants.

Problèmes de comportement des salariés: quand intervenir?

La mesure disciplinaire doit suivre de près l’incident. Comme la récompense, votre message sera plus porteur et pertinent s’il est immédiat. Si vous laissez trop de délai votre salarié ne se souviendra plus exactement de ce qu’il a fait.

Pour être efficace la discipline doit intervenir avant que la situation ne s’aggrave. En tant que manager, vous devez remettre vos salariés sur les rails.

Pour autant, vous ne devez pas tirer de conclusions hâtives avant d’avoir toutes les données en main.

Trop ou pas assez?

Lorsque vous avez recours à la discipline, faites preuve de cohérence et d’équité.

Pour obtenir le résultat souhaité, vous devez toujours choisir la mesure la moins sévère. Par exemple, si l’employé réagit à un avertissement oral, inutile d’insister. Vous pouvez vous consacrer à autre chose.

En revanche s’il ne change rien passez à l’étape suivante qui est l’avertissement écrit. Le but est de l’amener à corriger son comportement avant que vous ne passiez aux étapes plus « musclées ».

Après l’avertissement oral et l’avertissement écrit un problème de comportement grave ou répété peut conduire à un blâme qui est un avertissement écrit donné par un supérieur hiérarchique au-dessus du manager, par exemple le président de la cuma ou le Conseil d’administration de la cuma.

Vous pouvez avoir recours à la suspension qui est congé obligatoire sans solde, en cas de problème comportemental très grave ou répété malgré toutes les mesures précédentes.

Vous pouvez procéder au licenciement dans des cas particulièrement alarmants: infraction grave aux règles de sécurité, vol, insubordination flagrante et autres problèmes comportementaux. Le licenciement peut résulter de la répétition de problèmes qu’une discipline moins sévère n’a pas résolus.

Dans tous les cas le problème doit être réglé avant qu’il ne s’aggrave et ne pas voir lieu une fois par an lors de l’entretien annuel.

A lire dans la même série Manager en réseau:

6 étapes pour réussir à déléguer.

Méthode pour suivre la progression d’un salarié.

Comment donner des objectifs accessibles?

Entraid Vidéos

4 astuces faciles en termes de reconnaissance

Quels sont les risques liés à un manque de reconnaissance?

Comment dire à son salarié que l’on n’est pas satisfait de son travail?

Animateur de cuma, kesako ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement