ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Pulvé, ferti, travail du sol et semis : les nouveautés Amazone au SIMA

Partager sur

Pulvé, ferti, travail du sol et semis : les nouveautés Amazone au SIMA

L'application mySprayer se connecte au pulvérisateur via une clé Bluetooth branchée sur la machine.

Amazone a annoncé ses nouveautés pour la prochaine édition du SIMA. Tour d'horizon de ce qu'il faut retenir dans les domaines de la pulvérisation, de la fertilisation, du travail du sol et du semis.

1 / Nouveautés SIMA d’Amazone dans le domaine de la pulvérisation

Démarrons ce tour d’horizon des nouveautés SIMA du constructeur Amazone à travers la thématique de la pulvérisation. Premièrement la firme dévoile l’application mobile mySprayer. Développée sur le modèle de mySpreader (pour les distributeurs d’engrais), elle offre une assistance à l’utilisation d’un pulvérisateur UF 02 ou UX 01 en intégrant la possibilité de piloter plusieurs fonctions via son smartphone. Par exemple, l’activation-désactivation d’une buse pour vérifier son fonctionnement au pied de la machine. De plus, elle aide à calculer le volume de bouillie à préparer, vous envoie une alerte lors du remplissage pour éviter le débordement, ou identifie un code erreur de la machine. Enfin, elle comprendra à terme un accompagnement pour les opérations de nettoyage et d’hivernage de l’outil.

Gros plan sur Amazone DirectInject

Ensuite, Amazone mettra à l’honneur son dispositif DirectInject. Cet équipement permet d’ajouter un produit phytosanitaire à la demande à la bouillie. Il ne s’agit pas à proprement parlé de pulvérisation à injection directe, mais plutôt d’une interprétation pratique d’Amazone qui offre deux applications possibles de modulation à grande échelle. D’une part, la possibilité de renforcer la concentration d’un produit dans la bouillie (même produit dans la bouillie et dans le système DirectInject) pour une parcelle ou une partie d’une parcelle. D’autre part, il peut servir à combiner deux traitements différents en un passage de pulvérisateur (par exemple: pulvérisation d’un insecticide sur colza avec la possibilité d’y ajouter un régulateur).
nouveautés Amazone au SIMA

Le système DirectInject s’intègre dans un coffre sur le côté droit du pulvérisateur.

Le point fort de ce système demeure sa réactivité. En effet, Amazone promet le passage d’une pulvérisation à l’autre en quelques dizaines de mètres. Le système Amazone DirectInject se compose d’une cuve de 50 litres, d’une pompe doseuse et d’un doublement des conduites dans les rampes. Le constructeur annonce une compatibilité avec des rampes de 30 à 42m, ainsi qu’un prix de l’ordre de 15.000€. Pour conclure cette partie sur la pulvérisation, précisons qu’Amazone continue de travailler sur sa pulvérisation localisée avec détection d’adventices SmartSprayer et que le suivi de terrain ContourControl arrive sur les pulvérisateurs portés UF 02.

2 / Nouveautés SIMA d’Amazone dans le domaine de la fertilisation

Ensuite, Amazone dévoile son déflecteur BorderTS à destination des épandeurs d’engrais portés ZA-TS et traînés ZG-TS. Sa particularité: son intégration dans le logiciel de l’épandeur. En outre, le BorderTS se combine au système d’épandage en bordure Amazone AutoTS et permet d’épandre directement depuis le bord du champ, dans la culture. Précisons que la trappe de dosage côté limite de champ est fermée durant l’opération.
Amazone BorderTS

Parcours du tracteur dans la parcelle avec le BorderTS. (Crédit: Amazone)

Ainsi, Amazone explique que cet équipement permet une meilleure valorisation des bordures de champ. Le coût de l’Amazone BorderTS devrait évoluer autour de 1.600€. Selon le constructeur, grâce aux revenus supplémentaires générés, 90ha suffisent à l’amortir. Par ailleurs, la firme annonce que le système de compensation du vent WindControl est désormais disponible indépendamment d’Argus Twin.

3 / Nouveautés concernant le travail du sol

Concernant le domaine du travail du sol, Amazone avait déjà présenté ses nouveautés début 2022. Des nouveautés initialement destinées à Agritechnica 2022, prévu en février dernier mais annulé pour des raisons sanitaires. Petite piqûre de rappel avec les outils à découvrir au SIMA donc: Pour plus d’informations sur ces outils: Que nous réserve Amazone pour Agritechnica 2022?

4 / Nouveautés pour le semis

Premièrement, Amazone élargit son offre en semoirs pneumatiques compacts avec le Centaya 3000 Special. Il remplace l’ancien semoir AD-P Special. L’Amazone Centaya 3000 Special combine 3m de largeur de travail et trémie de 1.000 litres (1.500 litres avec réhausses). Côté élément semeur, il laisse le choix entre monodisque RoTec (inter-rang de 12,5 ou 15cm) et double disque TwinTec Special (inter-rang de 15cm). Le système de couplage rapide QuickLink facilite son utilisation avec les herses rotatives KE 02, les cultivateurs rotatifs KG et KX ou encore un CombiDisc.
nouveautés Amazone SIMA

Le nouveau Centaya 3000 Special reprend les codes de la famille Centaya avec notamment une tête de distribution positionnée à l’arrière de l’outil.

En complément, les visiteurs du SIMA découvrirons le nouveau semoir Amazone Centaya-C. Particularité de ce semoir pneumatique: sa trémie compartimentée de 2.000 litres (70-30% ou 60-40%). Ainsi, grâce à ses deux têtes de distributions et doseurs, il peut déposer plusieurs produits en un passage. Avec le disque RoTeC pro, l’application des deux produits se fait en Single-Shoot (même profondeur). Cependant, le double disque TwinTeC permet de travailler en Double-Shoot (deux profondeurs différentes). Il est même possible de déposer un troisième produit en surface avec un GreenDrill 200 par le biais du diffuseur. Enfin, le nouveau Centaya-C Super se décline en 3, 3.5 et 4m de largeur de travail.

Et du côté des semoirs monograines?

Pour conclure ce tour d’horizon, attardons-nous sur le semoir Amazone Precea 6000-2AFCC. Dans cette configuration, la marque allemande associe une version portée repliable de 6m (8 rangs) de son semoir monograine Precea avec une herse rotative KG et une trémie frontale FTender. De quoi embarquer 1.600 litres (ou 2.200 litres) d’engrais pour la fertilisation. Un ensemble qui devrait trouver son public, comme certaines ETA et Cuma dans l’Ouest.
semoir Amazone Precea

L’entraînement électrique demande peu d’intensité (moins de 1A), ce qui permet de garder de la précision d’implantation, même à faible allure.

A découvrir: Avis d’utilisateur en vidéo sur le semoir Amazone Precea. Restez connectés, car Amazone nous réserve quelques surprises d’ici l’ouverture du salon. En attendant, retrouvez toutes les nouveautés et informations pratiques dans notre dossier spécial SIMA 2022.