Un robot désherbeur de betteraves en préparation chez Naïo

La start-up toulousaine vient de livrer un second prototype d'un robot pour le désherbage mécanique de la betterave sucrière. Présentation du BlueBob 2.0.

Le nouveau prototype de robot de Naïo Technologies pour le désherbage de betteraves : le BlueBob 2.0 (crédit photo : Strube).

Naïo Technologies présente une seconde génération de son prototype BlueBob. Un nouveau robot permettant l’automatisation du désherbage mécanique des betteraves sucrières. Pour commencer, le robot BlueBob 2.0 utilise l’énergie électrique et une navigation autonome pour se déplacer. Il suit les traces du guidage RTK du semoir. Puis il identifie seul la fin de rang et le début du rang suivant, automatisant ainsi les demi-tours.

A voir en vidéo: A la rencontre de Ted, le robot de binage de la vigne développé par Naïo Technologies.

Débit de chantier du robot BlueBob 2.0: 0,5ha/h

Ensuite, cet automate intervient entre les stades des deux premières feuilles et la fermeture du rang. En outre, il bine 6 rangs à chaque passage pour un débit de chantier d’environ 0,5ha/h. Naïo Technologies annonce une autonomie de travail de 8 heures.

Par ailleurs, le Naïo BlueBob 2.0 utilise un guidage par caméra pour le désherbage de l’inter-rang. En complément, il reçoit une technologie des allemands Strube/Fraunhofer pour la détection des betteraves sucrières. Cette dernière pilote le désherbage sur le rang.

« Le principe du désherbage repose sur la distinction entre les adventices et les betteraves en temps réel et à un stade très précoce. Un avantage essentiel pour éliminer rapidement les adventices et éviter la concurrence avec les betteraves« , souligne Christian Hügel, responsable de la recherche sur la qualité des semences chez Strube. « Des caméras multispectrales enregistrent toutes les plantes vivantes. Chaque position de plante est localisée avec précision, et un algorithme d’intelligence artificielle est utilisé pour analyser le phénotype de chaque plante individuelle et la classer entre mauvaises herbes et betteraves ».

A lire également concernant la robotique agricole:

Le FarmDroid FD20 sème et désherbe 20ha pour 70.000€.

Le robot Horsch de retour en vidéo sur les réseaux sociaux.

Essai vidéo du robot AgroIntelli Robotti aux semis de blé.

Entraid Vidéos

L’autonomie, la vraie!

Un robot pour traiter les rumex dans les prairies

Un kit de première intervention sur feu de culture

Autoguidage: la Starfire iTC sauvée de la casse

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement