Cuma Bourgogne Franche-Comté: un réseau qui sait rebondir

Après avoir finalisé la fusion et la réorganisation de son réseau, la fédération Cuma Bourgogne Franche-Comté a dévoilé, lors son AG 2020, son nouveau projet politique. Compte-rendu.

Les administrateurs de Cuma Bourgogne Franche-Comté ont dévoilé le nouveau projet politique de la fédération.

Mercredi 23 janvier, se tenait à Trépot dans le Doubs l’AG de Cuma Bourgogne Franche-Comté 2020. Après deux ans consacrés au regroupement des fédérations de Bourgogne et de Franche-Comté, et au nouveau découpage en 34 territoires, ce temps fort était l’occasion de découvrir la nouvelle stratégie du réseau. En effet, les 5 et 6 décembre 2019, administrateurs et salariés étaient réunis en séminaire, afin d’actualiser les valeurs et le projet politique de Cuma Bourgogne Franche-Comté.

Rendre les cuma actrices de leur avenir

Ce sont 5 grands axes stratégiques qui ont ainsi été définis:

  • communication externe (avec un objectif: afficher le caractère incontournable des cuma),
  • communication interne (mettre en place et favoriser l’appropriation d’outils de communication adaptés à la nouvelle organisation),
  • offre de services aux cuma (orienter l’action du réseau pour rendre les cuma actrices de leur avenir),
  • gouvernance (ré-inventer un mode de fonctionnement permettant un épanouissement de chacun au quotidien en lien avec les prises de décisions et leur application),
  • attractivité/fidélisation (créer les conditions favorables d’une part à la fidélisation des salariés et d’autre part, à l’engagement durable des élus).

Un projet qui s’appuie sur des finances saines, les administrateurs ayant présenté à l’AG de Cuma Bourgogne Franche-Comté des comptes à l’équilibre. « L’exercice 2019 a permis de consolider l’ensemble des étapes de la fusion, ainsi que de mutualiser les coûts. »

AG Cuma Bourgogne Franche-Comté

Un peu plus de 120 personnes ont assisté à l’AG 2020 de la fédération Cuma Bourgogne Franche-Comté

984 sollicitations en 2019

Par ailleurs, l’équipe de Cuma BFC a présenté son rapport d’activités 2019. Une année chargée avec près de 1.000 sollicitations recensées. Citons par exemples, les 88 dossiers PCAE, les 237 assemblées générales de cuma, les 49 vérifications générales périodiques de télescopiques ou les 123 études de financement.

Pour en savoir plus sur les temps forts 2019 de Cuma BFC:

Station de triage mobile : la réflexion est lancée en Haute-Saône

Une délégation d’Afrique du Sud à la découverte du réseau Cuma BFC

L’autonomie alimentaire en ligne de mire dans la Nièvre

Les cuma de Saône-et-Loire au congrès national de Gaec & Sociétés

Une cuma vitrine

cuma Pays de Courbet

L’équipe de la cuma du Pays de Courbet devant le nouveau bâtiment.

Enfin, l’AG de Cuma Bourgogne Franche-Comté se tenait cette année dans le bâtiment de la cuma du Pays de Courbet (46 adhérents, 200 k€ de CA). Un bon exemple pour comprendre qu’un bâtiment en cuma, c’est bien plus qu’un simple lieu de stockage ou d’entretien du matériel.

« C’est un lieu de vie, et ce fut un projet fédérateur pour le groupe. » Un projet lancé il y a 3 ans, suite à un DiNA, pour un budget de 350 k€. Le bâtiment de 670 m² est composé de deux travées atelier et d’une travée constituée de bureaux et d’une salle de réunion.

Mais la cuma du Pays de Courbet est également un groupement d’employeurs. En 2019, à l’occasion du remplacement du second salarié, la cuma décide de se former à la gestion d’un salarié. « La gestion du personnel n’est pas quelque chose d’inné. Il est important de se former afin de prévenir les dérives, comme par exemple sur le temps de travail. »

A lire sur cette thématique:

Vrai ou Faux : ce qu’il faut savoir sur les groupements d’employeurs

Groupement d’employeurs en cuma : le mode d’emploi

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement