Un andaineur finlandais inédit bientôt en France

Une conception simple, un poids réduit, de la modularité: l’andaineur Agronic a des arguments pour venir affronter les fourrages français.

Montage arrière comme ici ou à l'avant.

Agronic, constructeur finlandais de matériels de récolte, souhaite introduire en France son andaineur. Il a trouvé un importateur, Olivier Bouet. L’appareil est inédit dans sa configuration. Il fait appel à des rotors équipés de longs doigts en matériau synthétique souple (polyamide) pour soulever le fourrage. Un parement vertical placé au-dessus assure son déplacement vers l’andain.

Simplicité de l’andaineur

L’appareil est simple et léger car il n’y a pas de boîtier avec chemin de came. L’entraînement est hydraulique, depuis le circuit du tracteur (40l/min maxi). Les roues de jauge sont quant à elles placées à l’extérieur des rotors. L’andaineur Agronic peut se monter à l’avant du tracteur, en combinaison avec une presse. Largeur maxi des 3 modèles disponibles: 5,10m (2 rotors), 6,10m (2 rotors) et 9,55m (4 rotors). On retrouve un peu le principe de l’ancien Lely Rotonde, qui avait, lui, un entraînement mécanique et des dents en fil d’acier.

andaineur Agronic au travail

Gros plan sur le rotor, ses doigts et ses roues de jauge.

En complément sur les andaineurs:
les grandes largeurs en Australie,
la gamme Merge Maxx de Kuhn,
les nouveaux du Salon de l’Herbe 2019,
un essai comparatif dans la Creuse.

Entraid Vidéos

Des John Deere 8R autonomes en Californie

Un robot de taille en développement pour la vigne

Le Claas Cemos étend ses capacités aux faucheuses

Des couronnes pour le défanage mécanique

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement