[Avis John Deere 8300] 3 années après son lancement, quel bilan?

Machinisme Agricole Tests et avis
Ensileuse John Deere 8300

Que faut-il penser de cette nouvelle génération d'ensileuse ?

11/10/2018 - 10:00

Avec trois années de recul sur cette nouvelle génération, les retours sont dans l’ensemble positifs. Économiquement, il est encore difficile de prendre du recul.

Partagez cet article: [Avis John Deere 8300] 3 années après son lancement, quel bilan?

Tous les agriculteurs interrogés sur la qualité de travail de la nouvelle génération d’ensileuse John Deere sont unanimes: «La qualité de hachage est au rendez-vous» témoigne Damien Cluseau, salarié de la cuma la Fontaine dans les Deux-Sèvres. Son ensileuse John Deere 8300 dispose de 48 couteaux, d’un capteur de MS Harvester, et du dispositif de cartographie de rendement.

Ensileuse John Deere 8300 : son prix

Prix moyen d’une telle ensileuse 8300, 305 500 euros

«Par rapport à l’ancienne 7000, l’entretien de la machine est nettement amélioré. Les accès à l’éclateur, à la soufflerie sont beaucoup mieux qu’avant. Même chose pour passer la machine du mode maïs à herbe. Du changement des couteaux aux réglages de la soufflerie, en passant par la dépose de l’éclateur… c’est beaucoup plus pratique et rapide. Il suffit d’une petite journée».

Ensileuse John Deere 8300 : visibilité cabine

En cabine, la visibilité est bonne et les commandes ergonomiques.

Pour Denis Chauvire, de la cuma des Genets dans le Maine-et-Loire, le débit de chantier est bon. Equipée en 2 roues motrices, transmission Prodrive et en pneumatiques Xeobib, il apprécie le comportement de la machine en conditions fraîches. A la cuma de Blain, c’est plus compliqué. Un problème en lien avec le passage en 4 roues motrices et la transmission Prodrive laisse les éleveurs dubitatifs.

Ensileuse John Deere 8300 : elle avale les hectares

L’ensileuse avale les hectares.

En cabine, Thierry Picque, de la cuma de Deaudouville, apprécie la visibilité et la simplicité de réglages des différents éléments. De l’affutage des couteaux ou du réglage de la longueur de coupe, l’ensemble des réglages s’effectue depuis l’ordinateur de bord. Chaque année, la machine travaille sur 500 à 600 ha qui mixent du maïs et de l’herbe. Les 490 ch et le bec 8 rangs ou les 4,5m du pick-up herbe assurent un débit de chantier suffisant et adapté aux parcellaires des adhérents de la cuma.

Ensileuse John Deere 8300 : Thierry Picque en cabine

Thierry Picque de la cuma de Deaudouville.


Ensileuses aux rayons X : calcul des coûts de détention des ensileuses John Deere 8300, Claas Jaguar 840, Jaguar 940 et New Holland FR 480

Direction les rayons X Ensileuses dans la première partie de ce magazine. Quatre machines sont à l’étude de la moulinette économique de la rédaction. John Deere 8300, Claas Jaguar 840 et 940 et New Holland FR 480, la rédaction vous dit combien elles coûtent sur sept années d’utilisation. Une donnée exclusive que vous ne trouvez que dans Entraid.

L’analyse économique qui en ressort, s’apparente en quelque sorte à connaître le facteur X, synonyme de performances techniques, économiques et de rentabilité. En un mot: le coût de détention de son ensileuse ou comment choisir une machine en fonction de ses besoins et de ses moyens économiques pour plus de rentabilité.

Plus d’informations en cliquant sur : Combien coûte mon ensileuse

Ensileuse John Derre 8300 à retrouver dans le dossier Ensileuses aux rayons X

La couverture du hors série Entraid août 2018 sur l’ensilage aux rayons X.

En complément, retrouvez aussi les avis sur les 6 ensileuses présentes sur le marché:

[AVIS KATANA 65] L’ENSILEUSE FENDT, UNE VRAIE CONCURRENTE?

[AVIS / KRONE BIG X 580 ] «MANIABILITÉ, VISIBILITÉ, ENTRETIEN: TOUT EST FACILE!»

[AVIS NEW HOLLAND FR 480] CONFORT ET MANIABILITÉ AU PROGRAMME

[AVIS CLAAS JAGUAR 940] VALEUR SÛRE CONFIRMÉE ET QUI CONTINUE DE S’AMÉLIORER

[AVIS CLAAS JAGUAR 840] L’ENSILEUSE APPRÉCIE L’HERBE BIEN ANDAINÉE

[AVIS JOHN DEERE 8300] 3 ANNÉES APRÈS SON LANCEMENT, QUEL BILAN?

Publicité
Simple Share Buttons